webleads-tracker

Comment organiser son événement écoresponsable ?

 
 

Organiser un séminaire, un incentive ou une réunion respectueuse de l’évènement ne s’improvise pas… bien au contraire ! Pour limiter l’impact environnemental et réaliser un événement professionnel conforme aux exigences écologiques, il faut intégrer diverses bonnes pratiques. Mode d’emploi !

   

     

1) Choix du lieu

Deux questions majeures se posent au moment de choisir un lieu d’accueil qui respecte l’environnement. La première est de savoir si le lieu souhaité est éco-respectueux. C’est-à-dire s’il dispose de systèmes efficaces dans la gestion de son énergie (électricité, eau, politique de tri sélectif…). Afin d’évaluer cette dimension, il existe plusieurs certifications reconnues, à commencer par Green Globe. Ce label international valide la gestion environnementale et sociale des organisations touristiques. La seconde question consiste à connaître l’accessibilité de l’établissement. Choisir un lieu en pleine campagne ne suffit pas, si celui-ci est éloigné des routes principales, gares ou aéroports. Il est important de choisir un lieu à proximité des villes pour limiter les trajets et donc l’empreinte écologique du transport de vos participants et prestataires. Monaco par exemple est située à moins de 30 kilomètres de l’aéroport international de Nice.

2) La restauration

Un événement professionnel réunit souvent un nombre important de participants. Ces derniers doivent être (bien) nourris, ce qui engendre un fort impact environnemental. Pour être écoresponsable, privilégiez les circuits courts ! Et proposez une restauration élaborée à partir de produits locaux et de saison.

3) Les bonnes pratiques on-site

Exit le plastique et les mauvaises habitudes toxiques, place au papier et stylos recyclés et aux poubelles de tri sélectif. Et pour réduire ses dépenses énergétiques, il s’agit d’adopter de bons réflexes comme la conception d’éléments réutilisables, qui se démontent et se stockent facilement ou encore l’usage raisonné de la climatisation, du chauffage et de la lumière.

4) Le choix des activités

Qui dit séminaire dit activités de team-building et incentives. Les événements proposés aujourd’hui rivalisent de créativité ! Encore faut-il qu’ils soient également écoresponsables. Voici quelques idées judicieuses : organiser des ateliers de construction à partir de matériaux recyclés, privilégier les cours en plein air comme le yoga ou la sophrologie, organiser un « plogging » (une séance de course à pied qui consiste à ramasser les déchets sur son chemin) ou encore mettre en place une plantation d’arbres. Une action dont vous pourrez constater les retombées sociales et environnementales. L’Arboretum de Roure, dont le Prince Albert II est le parrain, en est le parfait exemple.

5) Communiquer et sensibiliser autour de votre démarche

En amont, il est recommandé d’informer et d’impliquer les participants afin de les sensibiliser sur la démarche écoresponsable de l’évènement : faire connaître la destination et son écosystème, organiser des ateliers ou encore rappeler les bonnes pratiques écologiques peuvent apporter un surcroît d’adhésion de la part des collaborateurs. Ils pourront également adopter les bons gestes au moment de l’évènement.

 

Soyez néanmoins vigilant sur la façon dont vous allez communiquer, et favorisez les supports digitaux : emails, site internet ou application mobile. Si toutefois vous devez imprimer, optez pour du papier recyclé et lancez les impressions en recto-verso. Il existe également des imprimeurs certifiés Imprim’vert dont l’objectif est de favoriser la mise en place d’actions concrètes conduisant à une diminution des impacts de l’activité sur l’environnement.

 

 

 

 

Découvrez ce que Monte-Carlo Société des Bains de Mer met en oeuvre pour vous aider à organiser des événements écoresponsables.