webleads-tracker

Tourisme durable et voyage d’affaires : zoom sur un duo gagnant

 
 

En 2018, 66 % des Français pensent qu’un tourisme plus éthique et responsable est une nécessité* : aujourd’hui plus que jamais, les voyageurs sont à la recherche de sens. Qu’il s’agisse de la destination, des infrastructures ou des activités proposées, de plus en plus de touristes sont sensibles et vigilants à la dimension écoresponsable de leur voyage. Cette tendance se confirme dans le secteur du tourisme d’affaires. Décryptage d’un virage à ne pas manquer.

 

L’écologie et le luxe pour destination

Le marché du MICE, de l’anglais « Meetings, incentives, conferencing, exhibitions », a connu ces dernières années de profondes mutations, en partie impulsées par les nouveaux usages du tourisme B2C et par un nombre croissant de voyageurs. Les acteurs du MICE doivent prendre en compte cette dimension dans l’organisation d’évènements. En 2018, de nombreuses entreprises choisissent ainsi des destinations qui font sens et qui leur permettent de défendre des valeurs écologiques tout en maintenant les plus hauts standards du tourisme d’affaires. Parmi les destinations haut de gamme qui convainquent, Monaco fait figure d’incontournable. D’ailleurs, le slogan de la Direction du Tourisme est désormais « Green is the new Glam ».  

 

 

 Des infrastructures écoresponsables pour les professionnels

Les organisateurs d’événements ont souvent fort à faire pour dénicher les établissements hôteliers qui jouent réellement le jeu du tourisme écoresponsable et ne pratiquent pas le « green washing », autrement dit utiliser à mauvais escient l’argument écologique. En effet, nombreux sont ceux qui se targuent d’adopter les bonnes pratiques de l’écologie, sans pour autant adopter une stratégie pérenne en la matière. À l’heure de choisir un prestataire pour héberger leurs collaborateurs, les entreprises peuvent se fier à des critères objectifs comme les labels attribués par les organismes agréés. Ils permettent de mesurer le degré d’investissement et d’engagement d’un établissement vis-à-vis de l’écologie. Parmi les plus reconnus : Green Globe, la clef verte, Ecolabel ou encore Earth Check. Le label européen BREEAM calcule et récompense, quant à lui, les performances environnementales d’un bâtiment lors de sa construction ou de sa rénovation.

 

Activités adaptées pour événements 100 % pertinents

 

Choisir la destination, choisir l’établissement adéquat, et enfin choisir des activités cohérentes pour un événement business écoresponsable : les acteurs du MICE doivent concevoir les incentives ou séminaires de manière globale et cohérente. Là aussi, les activités doivent faire sens avec la démarche de l’entreprise. La région PACA & Monaco l’ont d’ailleurs bien compris faisant évoluer ses activités dans cette dynamique avec notamment des activités d’écovolontariat : donner un peu de son temps afin de participer à des actions d’observation et de protection de l’environnement, en lien avec des professionnels du secteur (botanistes, océanologues, géologues, associatifs, …).

 

 

 

 

Découvrez ce que Monte-Carlo Société des Bains de Mer met en oeuvre pour vous aider à organiser des événements écoresponsables

 
 
 
 
 
 
 
 
*Étude Easyvoyage, janvier 2018.